fbpx
.st0{fill:#FFFFFF;}

Idées commerciales

Ecolo et Bio : deux business prometteurs à considérer sérieusement

Par  L'Équipe Masterschool

Les produits écolo et les produits bio ont le vent en poupe. En quelques années, ils se sont faits une place importante dans le marché et dans notre quotidien. À la cadence où les choses évoluent, ce n’est pas demain la veille qu’ils seront détrônés. Autant vous dire que ce sont deux business prometteurs à ne pas écarter pour les entrepreneurs.

Nous vous en disons plus dans cet article qui vous servira peut-être d’inspiration dans votre futur projet.

Le business vert

Le business vert

La prise de conscience de l’état de la planète et des risques pour l’humanité ont joué le rôle de catalyseur pour le business vert : réchauffement climatique, phénomènes météorologies catastrophiques, pollution... Les modes de consommation des pays dits « civilisés » sont pointés du doigt et, aujourd’hui, plus personne ne peut faire semblant d’ignorer les enjeux de l’écologie.

En tant qu’entrepreneur, vous avez votre carte à jouer dans ce nouveau business en plein essor, et dont la « mode » ne risque pas de s’affaiblir de sitôt !

Les produits « verts » 

Bien entendu, vous pensez aussitôt à la nourriture. Le bio cartonne, c’est un fait, ainsi que les circuits courts privilégiant des modes de transport ayant un faible impact environnemental et rémunérant mieux les producteurs. Le végétarisme prône la suppression de la consommation de viande, responsable de grands désordres climatiques, et a transformé les modes de pensée.

Les « business verts » ont de quoi faire rêver.

Lancé il y a seulement quelques années, le groupe « La Ruche qui dit Oui » est désormais coté en bourse et génère des bénéfices impressionnants : il fonctionne comme une boutique en ligne, mais en local uniquement, en réunissant les producteurs d’une région donnée avec leurs clients potentiels. Les clients font leurs courses en ligne, comme sur n’importe quelle boutique d’eCommerce, puis viennent chercher leur caddie au lieu et au jour de rendez-vous hebdomadaire. Producteurs mieux rémunérés et assurés d’écouler leurs stocks, consommateurs satisfaits de produits locaux et de qualité... Et ils sont prêts, le plus souvent, à y mettre le prix qu’il faut !

Au-delà des produits alimentaires

Mais les produits alimentaires ne sont pas les seuls concernés, loin de là ! Si vous cherchez un produit « pratique », qui se vendra toujours et qui, en plus, est dans l’air du temps... pourquoi ne pas penser aux produits ménagers, par exemple ? Les articles bios de cette catégorie – du liquide vaisselle aux nettoyants ménagers – ont un succès qui ne se dément pas.

De nombreux produits surfent avec bonheur sur cette vague verte. Prenez l’exemple de la toute jeune boutique toulousaine, « Abeillons ». Ces entrepreneurs débutants ont lancé une gamme innovante de produits destinés à remplacer notre bon vieux papier alu et les films plastiques alimentaires. Sans un gramme de plastique, à base de coton bio, de cire d’abeille et de résine d’arbre... Leur boutique en ligne, toute récente, cartonne littéralement et livre dorénavant dans le monde entier.

Vous pouvez mettre “du vert” partout !

Vous n’avez pas besoin de vous spécialiser dans un produit bio spécifique. Mais vous pouvez profiter de cette déferlante, vous aussi, en privilégiant les matières adéquates – coton bio, plastique recyclable en maïs ou en blé... Aujourd’hui, vous pouvez trouver sans aucune difficulté sur les sites marchands des produits de toutes sortes qui peuvent se prévaloir d’être écoresponsables.

Pour vos clients, c’est un acte d’engagement important, qui apparaît de plus en plus comme un fort vecteur de vente.

N’hésitez pas à surfer, à votre tour, sur la vague du business vert !

L’avenir est dans le bio business

L’avenir est dans le bio

Même les grandes enseignes de la distribution s’y sont mises : le premier « Carrefour bio » a ouvert ses portes en 2013 et compte désormais plus de 6 000 franchises en France… qui cartonnent.

Bien sûr, vous n’êtes pas forcément dans le domaine de l’alimentaire, et il n’est pas question d’essayer de concurrencer les « mastodontes ». Ceci dit, l’avenir est réellement au bio, et cela dans des domaines parfois surprenants ! Quelques pistes intéressantes pour des entrepreneurs curieux d’une tendance en plein essor, ça vous dit ?

Une mode ? Non, un mouvement !

Ce qui semblait un emballement médiatique pour « bobo-bios » nantis en manque de nouveauté est devenu un incontournable : du côté de l’alimentaire déjà, on compte 1,77 million d’hectares consacrés aux cultures biologiques en 2017, plus de 8 milliards de chiffre d’affaires pour les produits alimentaires bio dans la même année… La France est tout de même le second marché bio en Europe.

Mais la tendance, qui est très loin de s’essouffler, ne concerne pas seulement l’alimentaire : les produits cosmétiques, les textiles, les jouets, les ustensiles de toute sorte… Même les services ! Oui, les services, même si le mot « biologique » n’est plus tout à fait de mise : on parle alors plutôt de services « éthiquables », soit respectant une logique de proximité géographique, de respect de l’environnement et des personnes…

Quelques pistes à suivre pour les audacieux

On a beaucoup parlé des produits d’emballage réutilisables – en cire d’abeille, par exemple – mais il existe également de nombreux business qui se lancent en surfant sur cette tendance bio, quitte à en réinventer les codes : ainsi, on voit apparaître des offres de prestations cosmétiques – massages, maquillage, etc. – à domicile, uniquement avec des produits respectueux de l’environnement, évidemment.

Des trucks proposant des burgers bios, des prestataires indépendants qui coachent les entreprises pour les aider à réduire leur impact sur l’environnement, des applications mobiles inventées par des entrepreneurs pour mettre en relation les adeptes du co-voiturage, les particuliers recherchant de quoi alimenter leur compost grâce à d’autres particuliers voulant réduire leurs déchets… Des services de troc, également, considérant qu’un échange de services est bien plus « éthiquable » qu’un achat pur et simple…

De manière générale, les consommateurs cherchent le local et le durable, se détournant de tout ce qui est « jetable », produit en masse et avec des matériaux nocifs. Et il reste de belles affaires à créer pour qui a envie de se lancer dans l’aventure du bio.

Concilier ses valeurs personnelles, son engagement profond pour l’environnement, avec la recherche du profit… est-ce que ce n’est pas ce dont rêvent la plupart des entrepreneurs ?

Alors, si c’est votre cas, et quel que soit votre domaine d’activité, creusez le sujet et regardez autour de vous, interrogez vos proches, vos amis, votre famille : des idées, il y en a partout.

 Nous vous souhaitons une belle réussite !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
non accumsan sed massa eget libero